Blog·Portraits de créatrices

[Portrait de Créatrice] La Tribu des Trop’gnons par Amandine

Helloooo hellooooo,

En ce moment je parcours internet à la recherche d’originalité et de créateurs en tout genre, tout simplement parce que j’adore le fait main et l’unique et c’est sympa d’avoir chez soi des choses qui sorte des déco Ikea ou Maison du monde et j’en passe … Idem pour les bijoux et tout le reste, ce que j’apprécie ce n’est pas ce que tout le monde a, mais ce qui sort de l’ordinaire^^

Il y a déjà un bon moment je suis tombée sur la page Facebook de La Tribu des Trop’gnons et je suis tombée amoureuse de son petit monde !!!

Avec une grande gentillesse Amandine la créatrice de La Tribu des Trop’gnons a bien voulue répondre à toutes mes questions et je la remercie ^^


Une petite photo d’un de mes achats, un pochon de lingettes démaquillantes lavables trop mignonnes, un petit sac à vrac pour ranger des légumes ou autre, et un carnet customisé que j’adore  !!!

IMG_0928

Qui se cache derrière La Tribu des Trop’gnons  ???

104705617_730298247732990_4419344269492876909_nOn m’appelle souvent « la maman des Trop’gnons » et je me demande bien pourquoi …. 😛 je suis Amandine, une « femme-enfant » avec le célèbre Syndrome de Peter Pan comme m’a si bien cerné mon formateur de la Chambre de Métier et de l’Artisanat ❤ Une artisane qui a refusé de grandir pendant plusieurs années, car le monde de l’enfance était mon cocon, mon refuge pour affronter les responsabilités de la vie d’adulte. Mais grâce à cette Tribu sortie tout droit de mon imagination, je peux dire qu’aujourd’hui j’ai réussi à atténuer ce syndrome qui m’a fait à la fois beaucoup souffrir, mais aussi réfléchir et évoluer. Je sais au fond de moi que je resterais quelque part toujours enfant dans ma tête et dans mon cœur, et c’est comme cela que les personnes m’apprécient, j’assume et assumerai toujours cette personnalité qui me colle à la peau ! Les Trop’gnons ont été ma propre thérapie de vie, de transition entre adolescence et « adulescence » sans doute.

Qu’est ce qui t’as amené à créer ta propre entreprise, ce qui t’inspire … ??

Durant mes études en Design de Produits, j’avais déjà un premier projet en tête (que j’ai pu concrétiser, mais pas encore à 100 %) : il s’agit de « Libertoile » : une gamme d’accessoires de maroquinerie adaptés aux personnes en situation de handicap … mais pas que ! Des sacs, sacoches, trousses utilisables par tous : qu’on puisse accrocher un peu partout, que ce soit sur un fauteuil roulant mais aussi un vélo, ou encore une poussette ! Libertoile est encore en cours de prototypage et prend beaucoup plus de temps : la tribu des Trop’gnons est née un peu par hasard en 2012 suite à un stage en graphisme dans une entreprise qui crée et commercialise du linge de lit pour enfants et jeunes adultes. Cette année, j’étais encore en Licence Professionnelle Design de Produits et Packaging et je savais que l’envie me démangeait déjà de créer ma propre entreprise, sans passer par le statut de salariée. Je connaissais les enjeux, les difficultés, mais le monde du salariat n’était pas fait pour moi … j‘ai commencé, en tant que « passe-temps » à créer des macarons en pâte polymère (plus connue sous la marque FIMO) mais j’ai été très vite dégoûtée (2012 était la grande mode de la pâte fimo et beaucoup de femmes se mettaient à faire des créations sur le thème de la gourmandise, beaucoup de concurrence, de plagiat et d’histoires sur les réseaux sociaux dont j’ai été victime). Après un très gros coup de gueule (qu’avec recul, je regrette …), j’ai stoppé net ma production de bijoux macarons et Champi (ma mascotte) est apparue. Au fond de moi, je me disais « lui, personne ne me le prendra, car personne n’aime les champignons et en plus ils sont vénéneux ! ». Mais à ma grande surprise, Champi engendra un engouement incroyable auprès de ma communauté Facebookienne … on m’a demandé de le décliner en Champi Pompier, Champi Gendarme, Champi Egyptien … et même Champi Dragon ! Je n’en revenais pas … il est devenu ma principale mascotte, qui a marqué le cœur de mes abonnés ❤ Avec les années qui passent, j’ai pu analyser un peu plus en profondeur ce petit personnage que j’ai fait naître de mon inconscient : Champi représente mon vécu durant l’adolescence. Il est vénéneux (donc personne ne veut l’approcher, dans mon collège les « acnéiques » ont fait l’objet de moqueries ignobles …), il n’a pas de bouche (il est timide, mais ne juge pas les autres), il a de grands yeux (il observe avec bienveillance). Je pense qu’il a été une sorte de revanche sur mon passé : j’ai transformé un vécu traumatisant en un personnage mignon et attachant ! Quant à mes sources d’inspiration depuis la création de Champi, elles sont très diverses mais cela ne vous étonnera pas si je vous parle de Disney, de Miyasaki, de Tim Burton 😀 mais aussi des contes et dessins animés pour enfants que j’adorais étant petite.

Pourquoi « La Tribu des Trop’gnons » ?

Les Trop’gnons sont des personnages mignons, trop mignons, donc « Trop’gnons » m’est venu en tête de façon très spontanée ! Et puis, ils sont nombreux : le terme de « Tribu » convenait parfaitement à l’idée que je voulais transmettre. Dans la Tribu des Trop’gnons, on n’a pas de bouche, on n’en a pas besoin finalement car les yeux et les oreilles suffisent 🙂 Ils sont militants de la bienveillance, défendent des valeurs chères à mon cœur.

 

Comment décris-tu en 3/4 mots ton univers créatif ?

C’est simple, Mignon / Décalé / Attachant ❤ Il est à la fois très enfantin, mais plaît énormément aux adultes et de tout âge ! Beaucoup de personnes pensent, à première vue, que je réalise essentiellement des choses pour les enfants, mais très peu connaissent réellement ma « clientèle cible » : des femmes-enfant qui me ressemblent !

Comment tu travailles ? (Les étapes, …) ??

J’ai trois domaines principaux : le modelage en pâte polymère, l’illustration et la couture. Pour le modelage, j’utilise donc de la pâte polymère, une pâte à modeler mais qui n’a rien à voir avec celle pour les jeunes enfants. Lorsque je réalise un personnage, je commence par modeler chaque partie de son corps, puis je les assemble ensuite (il peut y avoir plusieurs cuissons, ce qui me permet de ne pas déformer les premières parties réalisées). Après cuisson, je passe aux finitions : ponçage pour retirer les petites traces de doigts, car je n’ai jamais réussi à travailler avec des gants, j’ai besoin de sentir la matière ! C’est d’ailleurs pour cela que sur mes figurines, le « fait main » est visible et c’est ce qui fait le charme des Trop’gnons. Peinture des pupilles à la peinture acrylique, puis vernis pour les faire briller, et ensuite les Trop’gnons passent devant l’objectif ! Ils adorent ça 😛

Pour l’illustration, je travaille essentiellement avec du papier bristol blanc et des feutres alcool /feutres pinceaux / markers noirs et blancs / parfois crayons de couleur, puis je scanne mes illustrations et je les retravaille légèrement sur logiciel ordinateur avant de les faire imprimer sur du tissu coton bio. Malheureusement, mon imprimeur n’est pas français mais Anglais (Londres) car je n’ai pas trouvé de bon imprimeur français abordable. J’aimerais cependant pouvoir faire imprimer mes dessins en France mais je chercher encore !

Enfin, pour la couture, je suis équipée d’une machine à coudre professionnelle type PFAFF (machine industrielle qui peut coudre également le cuir), ce qui me permet de faire de très belles coutures type sellerie !

As-tu des futurs projets, événements …?

Oh que oui, et grâce aux suggestions des internautes ! Des tabliers de cuisine illustrés, des bandanas pour chiens, des sacs et sacoches … quant aux événements prochains, je prévois de faire une Vente privée avec prix réduits le 1er Juillet de 21h à minuit 😉 la page Evènement est crée, plus qu’à s’inscrire ! Mais j’ai également la prochaine collection en prévision pour Octobre prochain, sur la thématique « Chats, chiens et Poneys »
Si je vois qu’en fin d’année, le rythme s’accélère encore davantage, je pense que je déléguerais la couture à un organisme d’insertion professionnelle, ou ESAT, pour pouvoir me soulager et me concentrer sur la création pure.

Comment te vois- tu dans 5 ans ?

Je rêve que les Trop’gnons puissent se vendre en magasin, ou du moins en partie, comme par exemple la célèbre souris allemande « Diddl » avec tout un tas de produits dérivés comme papeterie, mugs, peluches, Tshirts etc… mais j’ai bien conscience que cela ne sera possible qu’avec une production industrielle et non plus artisanale … cela me permettrait d’en vivre de façon pérenne et pouvoir continuer l’artisanat pour mon plaisir, mais j’ai encore beaucoup de craintes sur cet objectif là car j’ai peur qu’on ne me comprenne plus en quittant le monde de l’Artisanat.
Cela n’aura peut-être plus le même sens aux yeux des personnes qui me suivent … Pour aboutir à ce projet, il me faudrait travailler avec un commercial, et confier la production à des fabricants (si possible français, mais encore une fois la question de la rentabilité et de l’investissement ne sera pas à prendre à la légère). Quant aux partenariats / collaboration, c’est aussi en réflexion : boutiques animaleries, grands salons artisanaux … je ne sais pas encore.
On m’a beaucoup incité à écrire des livres pour enfants, que de beaux projets mais que je prendrais le temps de développer quand ce sera le bon moment !


104761823_2951709668281955_3704720434827011238_o

Tout ce que je lui souhaite c’est encore pluuuus de réussite et j’espère voir prochainement ses produits partout moi aussi parce que c’est vraiment trop mignon ^^

L’événement du 1er juillet est déjà passé mais vous pourrez suivre les prochains sur sa page Facebook =)

J’ai mis quelques photos de son travail mais ça ne représente pas tout ce qui est créée alors n’hésitez pas à aller sur sa page Facebook pour voir toute l’étendue de son travail, qui va du textile à la décoration d’intérieur, papeterie, figurines…
Facebook

4 réflexions au sujet de « [Portrait de Créatrice] La Tribu des Trop’gnons par Amandine »

Répondre à Nash Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s